Rechercher
  • Christian Cambois

On nous ment !


On nous ment, on nous désinforme, on nous divise !

La crise a bon dos ! Dix % des revenus des 5000 plus grosses fortunes de la planète suffiraient pour éradiquer la famine, améliorer la santé mondiale, édifier des puits dans les zones de sécheresse, généraliser les installations d'eau et d’électricité, développer l'agriculture locale.

Par voie de conséquences, les habitants des pays pauvres resteraient chez eux au lieu de s'expatrier. On limiterait les envies d'immigration clandestine puis les difficultés d'intégration, économisant ainsi dans les domaines de la sécurité et limitant les conflits ethniques. Les plus riches seraient toujours les plus riches malgré cette ponction de dix %


Ceux qui nous dirigent le savent mais ne font rien pour changer les choses. Les guerres régionales ne répondent à aucun désir d'installer une démocratie mais visent encore et toujours à augmenter les profits des complexes militaro-industriels et pétroliers qui financent les politiques. Les grands médias, propriétés de ces grands groupes, sont complices de cette désinformation.

On nous amuse avec le jeu, le foot, la télé réalité et les people. On nous invite à consommer toujours davantage des produits dont on pourrait se passer. On demande à des ingénieurs, contrairement à leur mission première, de limiter volontairement la durée de vie de ces produits. On nous fait croire que c'est la faute des autres, de l'étranger. On sème la peur et la division pour régner encore et toujours.

Il est temps d'ouvrir les yeux, d'apprendre à consommer avec modération, de s'informer ailleurs que sur les grands médias. Le temps de ce système financier, dont 90 % de l'argent est de l'argent fictif, est compté. Il est temps de remettre l'homme au centre de nos préoccupations. Si nous ne le faisons pas, nous allons collectivement au devant de désillusions rapides. La nature reprendra ses droits comme elle l'a toujours fait !


80 vues

ME SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic

© 2016 par Christian Cambois. Créé avec Wix.com