Rechercher
  • Christian Cambois

La peur, un outil dogmatique !


Beaucoup, même parmi les défenseurs actifs de la spiritualité, parlent de risques et sèment la peur dans un domaine où l'Amour et la quête de la lumière devraient seul dominer. On vous parle de démons comme on vous parle de dieu et dans les deux cas on les "humanise". Même affublés de cornes ou de sabots, ils conservent forme humaine ... Je ne crois plus depuis longtemps à ces images d'un autre temps. Comme le disait François Mitterrand, "je crois aux forces de l'esprit". Comme le disait Gandhi, "Les seuls démons qui grouillent dans ce monde sont dans notre propre cœur et c'est là que doivent être livrés tous les combats !"

Certains vous effraient sans cesse avec de rares cas de "possession" en oubliant d'y opposer les millions de cas d’expériences de mort imminente (NDE) qui ramènent ces "expériences diaboliques" à des dysfonctionnements d'esprits perturbés par une foi exacerbée. Nous sommes et nous vivons ce que nous croyons. Nos pensées sont dotées d'une formidable puissance créatrice dont le conditionnement culturel et religieux se révèle une grande source. Certains, persuadés que toute expérience spirite ne peut être que négative, vous persuadent que de "mauvais esprits" se plaisent à se faire passer pour vos proches et que nos défunts ne peuvent pas communiquer. Je n'adhère pas à cette vision. C'est ici-bas que je croise un maximum de mauvais esprits !

Dans la majorité des expériences de NDE, ce sont bien leurs proches que les "expérienceurs" rencontrent, c'est l'amour qu'ils côtoient ! Rares sont ceux qui croisent Marie, Bouddha, Jésus ou Mahomet, bien au contraire, la plupart s'éloignent des dogmes des églises. Dans cette quête de contact, la protection la plus utile est votre lutte contre vos propres démons intérieurs. L'essentiel réside dans votre pureté d'intention, votre désir d'amour et votre soif de connaissance.

Je reconnais que ma propre pratique a été précédée d'une longue étude de l'ensemble des phénomènes paranormaux et je constate et concède que certains ne sont toujours pas prêts (psychologiquement) pour entamer rapidement ce type de communication. C'est en éveillant leur conscience et non en les effrayant que nous les aiderons à avancer sur leur chemin. J'attends depuis des décennies que l'on me montre enfin le cadavre d'un vampire, d'un loup-garou, d'un elfe ou, sur un autre plan, celui d'un pharaon dans le cœur de sa pyramide de pierre.

Allan Kardec et Victor Hugo, pour ne citer qu'eux, étaient des gens sérieux. L'amour et la pureté d'intention sont des voies royales pour avancer. Chacun d'entre nous dispose du libre arbitre nécessaire pour assumer ses choix de vie.

L'après-vie constitue un niveau supérieur de conscience et non un retour vers une zone maléfique si, et seulement si, vous vous guérissez de vos peurs avant d'y poser un regard.



58 vues

ME SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic

© 2016 par Christian Cambois. Créé avec Wix.com