Rechercher
  • Christian Cambois

Et si la NDE exprimait aussi une volonté extérieure ?


Je veux livrer ici un ressenti sincère issu de ma désormais longue expérience de communication avec l’au-delà. Ne le prenez nullement pour parole d’évangile mais accueillez-le comme le fruit de l’intuition associée à la réflexion.

Depuis plusieurs décennies désormais, l’expérience de NDE (EMI ou EMP) montre des caractéristiques étonnamment communes, quels que soient l’âge, le sexe, la culture, les croyances et le pays d’origine de l’expérienceur. Prise en compte avec sérieux par un nombre croissant de professionnels de la santé, reprise et diffusée dans les livres et les films d’aujourd’hui, elle se révèle sans cesse davantage puis se diffuse enfin largement comme une nouvelle, nécessaire et superbe espérance éloignant chaque jour l’idée même de la fin de vie. En cette époque triste, tel un formidable agitateur de conscience, elle parait surgir comme un cadeau… Et pourtant… même croissante, elle est encore rare ! Comme les antibiotiques, elle n’est pas automatique. Son message est certes insistant, persistant mais il ne sort pas de toutes les bouches : Le coma, la mort clinique, la perte de conscience ne lui ouvrent pas systématiquement la voie. Le doute subsiste donc mais, comme l’exprime celui dont je reçois depuis plus de vingt ans les messages, « Le doute est un aiguillon qui vous fait progresser ! » avant d’ajouter : « Ne plus douter est un rare privilège ! »


À ma quête spirituelle débutée dans les années 70 s’est ajoutée mon expérience de contact avec les défunts, démarrée en 1993. Cette longue pratique est venue peu à peu affiner et confirmer les théories empruntées à l’expérience de ceux qui nous ont précédé. Il apparait évident que la majorité de ceux qui quittent ce monde, s’ils subsistent certes à la fin de l’existence physique, ne connaissent pas, dans la fulgurance, cette béatitude sereine exprimée par les « expérienceurs de NDE ». La plupart, surpris de ce qui leur arrive, ne comprennent pas leur situation nouvelle. Beaucoup vivent ce changement subit, sans douleur, sans souffrance, mais dans l’inquiétude et l’indécision. Ils n’ont souvent bénéficié d’aucune formation ou information liée au domaine de la spiritualité au cours de leur passage terrestre. Baignés de croyances diverses, de superstitions ou de craintes, ils sont "partis" sans rien savoir de leur destination réelle !

Je suis intimement convaincu aujourd’hui que l’Expérience de Mort Provisoire est provoquée et guidée de l’Ailleurs par ceux qui nous y ont précédé dans le but d’éveiller collectivement nos consciences incarnées, de nous préparer au mieux aux changements de paradigmes scientifiques, économiques et religieux qui, non seulement s’annoncent mais, pour la plupart, sont déjà là alors que peu encore les ont réellement perçus.


114 vues

ME SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic

© 2016 par Christian Cambois. Créé avec Wix.com